Avancer par évaporation…

"Self-propulsion of a volatile drop on the surface of an immiscible liquid bath" par S. Reichert, J.B. Le Cam, A. Saint-Jalmes et G. Pucci

Une goutte millimétrique d’un liquide volatile - comme l’éthanol - s’évapore en quelques minutes sur un substrat solide. Mais, si cette goutte est posée sur un substrat liquide - ici, une huile silicone - cette même évaporation va alors s’accompagner d’un déplacement inattendu de la goutte. C’est ce phénomène d’auto-propulsion, piloté par l'évaporation, que des chercheurs de l’IPR ont mis en évidence et pu expliquer.

Ce travail a aussi été l'occasion d'une collaboration entre deux départements de l'IPR ('matière molle' et 'mécanique et verres').


Sur le site de Phys.Rev. Lett. (published online: 28 September 2021) : 

 https://link.aps.org/doi/10.1103/PhysRevLett.127.144501