Interaction art-recherche autour du verre : une œuvre expérimentale à l'IPR

Issue d'une collaboration avec un artiste, une œuvre expérimentale bientôt installée dans le laboratoire de synthèse des verres de l’IPR, pour être utilisée comme machine de synthèse de nouveaux matériaux vitreux par Patrick Houizot (IPR) et Ronan Lebullenger (ISCR).

verre

Lors d'une rencontre avec le Service Culturel  de l'UR1 et l'Institut des Sciences Chimiques de Rennes et l'Institut de Physique de Rennes , M. Guillaume Gouérou, artiste-auteur, a présenté son projet artistique, croisant les champs de l'art et de la recherche. Ce projet portait sur les interactions micro-ondes/matière. Par un procédé de chauffage artificiel (l’assemblage de plusieurs fours micro-ondes), il créé des amalgames vitreux composés de minéraux naturels qu’il étudie avec les moyens technologiques de la recherche, et dont il extrait des images. L’intérêt commun de ce prototype et des compétences à partager dans ce projet, ont amené l'université de Rennes 1 a invité M. Guillaume Gouérou en résidence artistique.
 

oeuvre en cours de montage

Depuis, de multiples visites et échanges ont eu lieu autour de l’interaction des micro-ondes avec la matière entre l’artiste et 3 scientifiques de l’Université de Rennes1 : Ludovic Paquin, Maître de conférence (ISCR), spécialiste des interactions micro-ondes et molécules; Ronan Lebullenger, Maître de conférence (ISCR), spécialiste des synthèses par micro-ondes de verres et céramiques et Patrick Houizot, Docteur/Ingénieur en chimie des matériaux à l’IPR, spécialiste en synthèse et caractérisations de verres et céramiques. Guillaume a ainsi continué à optimiser son œuvre. Ces évolutions lui ont permis de réduire la taille de son œuvre et d’améliorer son aspect esthétique. Mais surtout, il a réussi à augmenter son efficacité notamment en accordant mieux les orientations entre les magnétrons et les distances avec la matière, et en intégrant un système de refroidissement par air comprimé, rendant son œuvre utilisable par les chercheurs.
Cette collaboration a donné lieu une conférence le 10 octobre 2019 au diapason lors de la soirée « L’alchimie du verre » organisée par le service culturel dans le cadre de la fête de la science. Puis l’œuvre a été exposée lors de l’exposition nommée Geologia à la galerie 40mcube entre le 25 janvier au 26 avril 2020. Durant cette exposition des premiers tests concluants de synthèse ont été réalisés par Patrick Houizot. Depuis l’œuvre a été prêtée à l’université de Rennes1 et va être installée dans le laboratoire de synthèse de l’IPR pour être utilisée comme machine de synthèse de nouveaux matériaux vitreux par Patrick Houizot et Ronan Lebullenger.
 

oeuvre en cours de montage

 

oeuvre en cours de montage

PHOTOS CI-DESSUS - COPYRIGHT / CREDIT : ©G.Julien