La chimie au cœur des nuages interstellaires

Astrochimie : à l'IPR, un dispositif expérimental unique pour mieux comprendre la formation des étoiles

Des scientifiques de l'Institut de physique de Rennes, grâce à un dispositif innovant capable de simuler les conditions qui règnent dans les nuages interstellaires, ont pu corriger le thermomètre chimique que les astronomes utilisent pour analyser la température de ces nuages. Ces mesures sont déterminantes pour évaluer la possibilité de formation d'étoiles en leur sein.

Lire plus sur le site de l'UR1

Références