Mieux comprendre les collisions moléculaires au cœur des nuages interstellaires

Le travail expérimental réalisé à l'IPR permet de reproduire les collisions entre CO et H2 dans les conditions des nuages moléculaires denses
Ian Sims - Physique Moléculaire

L'intégrale de cette actualité IPR est à lire sur le site de l'Université Rennes 1.

En savoir plus:

Absolute measurements of state-to-state rotational energy transfer between CO and H2 at interstellar temperatures


Hamza Labiad, Martin Fournier, Laura A. Mertens, Alexandre Faure, David Carty, Thierry Stoecklin, Piotr Jankowski, Krzysztof Szalewicz, Sébastien D. Le Picard, and Ian R. Sims

Phys. Rev. A 105, L020802 – Published 23 February 2022 - doi: 10.1103/PhysRevA.105.L020802