Séminaire Matière Molle : Hervé Duval (LGPM, CentraleSupelec)

Élaboration d’un biomatériau « mou » pour la reconstruction osseuse

Hervé Duval (LGPM, CentraleSupelec) le 7 février 2020

La reconstruction de larges défauts osseux nécessite l’implantation de matrices jouant le rôle d’échafaudage, biocompatibles, biodégradables et capables de promouvoir la régénération osseuse. L’INSERM développe un hydrogel poreux dont certaines formulations ont déjà démontré leur potentiel de régénération osseuse chez le rat et la chèvre. Le travail que je présenterai porte sur le procédé d’élaboration de ce biomatériau. Il a été réalisé dans le cadre d’une collaboration entre deux laboratoires de CentraleSupélec (LGPM et MSSMat) et un laboratoire de l’INSERM (LVTS). Je montrerai comment la physique de la matière molle, la science des matériaux et les sciences de l’atmosphère (!) nous ont permis (i) de comprendre les mécanismes mis en œuvre lors du procédé et (ii) d’identifier les paramètres d’élaboration qui contrôlent la structure poreuse du biomatériau et la colonisation de celle-ci par des cellules.