Soutenance de thèse Benjamin Jodar

THÈSE : Étude du comportement dynamique sous choc des verres métalliques massifs

RÉSUMÉ :

Pour prémunir les structures spatiales d'impacts hyper-véloces, le secteur aérospatial est continuellement à la recherche de matériaux toujours plus performants. Dans cette optique, les verres métalliques massifs se présentent comme de potentiels éléments de blindages spatiaux. De récentes études ont mis en exergue une meilleure résistance à la pénétration de ces matériaux comparativement aux blindages actuels.

Les impacts par lanceurs permettent d'étudier et caractériser le comportement sous chocs des matériaux. Cependant, les vitesses des projectiles se retrouvent actuellement limitées à 10 km/s, correspondant aux niveaux d'impacts hyper-véloces les plus modérés. Pour s'affranchir de cette limitation, il est possible de se tourner vers les lasers de puissance. Ces dispositifs permettent de générer des ondes de choc dont les niveaux de pression et de vitesse de déformation sont supérieurs aux lanceurs.

Les travaux menés ont permis d'étudier et de caractériser le comportement et l'endommagement de plusieurs verres métalliques ternaires ZrCuAl sous choc laser. Plusieurs campagnes expérimentales ont été réalisées sur les installations du Laboratoire pour l'Utilisation des Lasers Intenses (LULI2000 et ELFIE). Une partie de l'équation d'état des nuances étudiées a été obtenue à la fois par choc laser et compression isentropique. Les processus d'endommagement, l'influence des vitesses de déformation et de composition sur la rupture ont été étudiés. Pour des régimes de vitesse de déformation supérieurs de trois ordres de grandeur à ceux disponibles dans la littérature, il a été mis en évidence que les verres métalliques étudiés présentaient une limite à la rupture cinq à dix fois supérieure.

Mots clés : Verres métalliques, choc-laser, impact hyper-véloce, équation d'état, endommagement, rupture dynamique.
//----------------------------------------------------------------------------------------

ABSTRACT :

Space industry is always searching for efficient materials to protect space structures from high-velocity impacts. In this context, bulk metallic glasses appear as suitable elements of space debris shielding assemblies. Recent studies revealed a higher tolerance to impact of metallic glasses compared to materials currently used in shield assemblies.

Gas-gun and powder launchers are usually used to study and characterize the dynamic and shock behaviour of materials. However, projectiles velocities are currently limited to 10 km/s, corresponding to the lowest high-velocity impacts levels. To overcome this limitation, one may consider shock waves induced by high-power laser facilities, whose pressure and strain rate levels can exceed those induced by canons.

Hence, this work enabled to study and characterize the dynamic and damage behaviours of several composition of ternary ZrCuAl bulk metallic glasses subjected to shock waves induced by laser irradiation. Several experimental campaigns have been conducted on various laser facilities of the Laboratoire pour l'Utilisation des Lasers Intenses (LULI2000 and ELFIE). A part of the equation of state of the studied compositions was established using both shock waves and quasi-isentropic compressions. Damage processes and the composition and strain rate effects on fracture were also studied. For strain rate levels higher of three or more orders of magnitude than those available in the literature, it was shown that studied bulk metallic glasses displayed a five to ten times higher dynamic tensile limit.

Key-words: Bulk metallic glasses, laser-shock, high velocity impact, equation of state, damage, dynamic fracture.
//----------------------------------------------------------------------------------------

Composition du Jury de soutenance :

Mme Anne TANGUY, Professeur des Universités, LaMCoS, Rapporteur.

M. Rémy FABBRO, Directeur de Recherche Émérite, CNRS-PIMM, Rapporteur.

Mme Alessandra BENUZZI-MOUNAIX, Directeur de Recherche, CNRS-LULI, Examinateur.

M. Jean-Jacques BLANDIN, Directeur de Recherche, CNRS-SIMPA, Examinateur.

M. David HÉBERT, Ingénieur de Recherche, CEA/DAM/CESTA, Examinateur.

M. Jean-Christophe SANGLEBOEUF, Professeur des Universités, IPR, Examinateur.

M. Laurent BERTHE, Directeur de Recherche, CNRS-PIMM, Examinateur.

M. Didier LOISON, Maître de Conférences, IPR, Examinateur.

M. Thibaut de RÉSSEGUIER, Directeur de Recherche, CNRS-Pprime, Invité.

M. Laurent SOULARD, Directeur de Recherche, CEA/DAM/DIF, Invité.

M. Christian DURIN, Ingénieur de Recherche, CNES, Invité.

M. François BARTHÉLEMY, Responsable Scientifique, DGA, Invité.