Soutenance de thèse Corentin Dereure

Comportement mécanique des verres sous choc, une approche expérimentale et numérique multi-échelles

Résumé :

Le verre de silice (SiO2) est un des matériaux les plus couramment utilisés dans notre société moderne. Il est notamment employé dans des structures à haut niveau de risque, telles que les verrières d'engins spatiaux ou les protections d'équipements optiques. Cette thèse est effectuée dans le cadre du projet ANR GLASS, qui a pour objectif de faire évoluer les moyens servant à en étudier le comportement sous chargement dynamique (hautes pressions et hautes vitesses de déformations). Elle est focalisée sur l'étude expérimentale de la silice dans ce domaine, afin notamment de permettre un dialogue efficace entre expériences et simulations. Pour cela, la silice est impactée par une impulsion laser de haute puissance, générant une onde de choc qui se propage dans le matériau.
Une première étude faite avec des résultats de mesures in situ de la propagation d'ondes de choc dans le verre permet d'obtenir des points de l'équation d'état du matériau. Ensuite, des mesures de spectroscopie Raman sont effectuées sur les échantillons impactés pour observer les modifications permanentes de leur structure atomique. Elles mettent en évidence une densification du matériau et la relaxation thermique du verre dans les zones ayant subi les plus hautes pressions lors du choc. Cet effet est causé par l'importante élévation de température pendant le chargement. Ces résultats montrent une bonne correspondance avec des études numériques effectuées dans le cadre du projet ANR. Enfin, des mesures de microtomographie aux rayons X montrent l'existence de nombreuses fissures à l'intérieur de l'échantillon. Des simulations numériques de peridynamic, une formulation spécialisée dans l'étude de l'endommagement, fournissent un scénario possible pour leur formation.
Abstract :

Fused silica (SiO2) is one of the most commonly used materials in our modern society. Among other uses, it is the main component of highly critical structures like spacecraft windows or shields for optical equipments. This PhD thesis is done within the context of the ANR GLASS project, whose objective is to model the behavior of silica glass from the atomic cluster to the whole structure under dynamic loading (high pressures and high strain rates). Its main objective is to conduct an experimental study of this material in this loading domain to enable an efficient dialog between experiments and simulations. To this end, samples of fused silica are impacted with high-power laser impulses, generating a shockwave that propagates in the material.
A first study is done with in situ results of shockwave propagation in fused silica, giving some data of the equation of state. Subsequently, Raman spectroscopy is used to observe the atomic structure modifications of shocked samples. These measurements show that silica glass is densified in the shocked area, and also that the zones where the highest pressures were applied are subjected to thermal relaxation. This last effect is caused by the important temperature increase during the shock loading. All these results are in accordance with those of numerical simulations performed within the ANR project. Finally, X-Ray microtomography highlight complex fracture patterns inside some of the shocked samples. Numerical simulations using peridynamic formulation, a method specialized to study fracture patterns, provide a possible scenario for the formation and propagation of these cracks.

* * *

Composition du jury :

Examinateurs :             Thibaut De Rességuier  DR CNRS, Institut Pprime, Poitiers-Futuroscope
                                    Matthieu Lancry            Enseignant-Chercheur, Université Paris-Sud, Paris
                                    Sophie Baton               DR CNRS, LULI, Ecole Polytechnique, Palaiseau
                                   Jean-Luc Rullier            Ingénieur de Recherche, CEA-CESTA, Le Barp
                                   Marina Servol               Enseignante-Chercheuse, Université de Rennes 1, Rennes
                                   Didier Loison                Maître de Conférence, Université de Rennes 1, Rennes
                                   Laurent Berthe              DR CNRS, PIMM, ENSAM-ParisTech, Paris
Dir. de thèse :              Jean-Pierre Guin           DR CNRS, Institut de Physique de Rennes, Rennes
Co-dir. de thèse :          Ibrahim Guven              Assistant Professor, VCU, Richmond, Virginia, USA (sera présent uniquement par appel vidéo)

Invité(s)  :

                                   Laurent Soulard            Ingénieur de Recherche, CEA/DAM/DIF, Arpajon
                                   Frédéric Dau                Enseignant-Chercheur, I2M, Arts et Métiers ParisTech, Bordeaux