Actualité scientifique « Friction solide sur des supports… pas très solide »

J. Crassous et S. Boury de l’IPR ont publié un article dans Physical Review Letters visant à la compréhension de la friction à la surface de matériaux déformables. Ces études trouvent des applications dans les mécanismes de locomotion des animaux ou des robots par exemple. Les lois de la friction solide supposent que les corps en présence sont  effectivement solides. En observant des fourmis à la surface de milieux sablonneux, des chercheurs ont posé la question de leur validité dans le cas de milieux partiellement solides.

Voir le communiqué de presse du CNRS : http://www.cnrs.fr/inp/spip.php?article5695

Une punaise (Pyrrhocoris apterus) gravissant une pente de matériau granulaire. Les empreintes laissées permettent à l’insecte de remonter la pente. Photographie T.Steinmann/A. Verbe.

En savoir plus

Pressure dependent friction on granular slopes close to avalanche
J. Crassous, A. Humeau, S. Boury et J. Casas
Physical Review Letters (2017), doi:10.1103/PhysRevLett.119.058003

 

Cette entrée a été publiée dans Actualités, En Une, Matière molle. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.