Actualités


12e Rencontres de la Recherche – Fondation Rennes 1

Le Vendredi 23 juin 2017, La Fondation Rennes 1 « Progresser, Innover, Entreprendre » conviait ses membres aux 12e Rencontres de la Recherche dédiées à la chaire d’entreprise « Cooper Standard – Fondation Rennes 1 ».

Ces rencontres ont permis de faire découvrir un bel exemple de partenariat de recherche entre l’Université de Rennes 1 et Cooper Standard, au sein du Laboratoire Commun de Recherche – Imagerie – Mécanique – Elastomères (LC-DRIME), de l’Institut de Physique de Rennes (IPR) et du site R&D rennais de l’équipementier automobile.

Une recherche unique en Europe : Imager pour comprendre le comportement des matériaux

Lire la suite ….https://fondation.univ-rennes1.fr/actualite/12e-rencontres-de-la-recherche-sur-les-%C3%A9lastom%C3%A8res

 

Publié dans Actualités, En Une | Commentaires fermés sur 12e Rencontres de la Recherche – Fondation Rennes 1

Séminaire exceptionnel de Meredith KUPINSKI : « Passive Imaging Polarimetry of Outdoor Scenes »

Date : Mercredi 12 juillet, 11h00,
Lieu:  télé-amphithéâtre immersif du PNRB-Beaulieu
Intervenante : Meredith KUPINSKI (Associate Research Professor at College of Optical Sciences, TUCSON, Univ. of Arizona, USA)

Abstract :
Our research vision is to establish quantifiable and reliable knowledge
concerning the utility of imaging polarimetry. This knowledge would have practical
value towards improving image analysis, informing technology investment, and
developing new mathematical models and information metrics. In atmospheric
sciences, polarimetry provides valuable constraints on optical and microphysical
properties of aerosols when a strict accuracy requirement of 0.5% uncertainty in
degree of linear polarization (DOLP) is met. To address this challenge the Jet
Propulsion Laboratory and University of Arizona (UA) developed and built the
Multi-angle Spectro-Polarimetric Imager (MSPI). Ground-MSPI is an 8-band
ultraviolet-visible-near infrared pushbroom camera, measuring polarization at
470, 660, and 865 nm. MSPI advances the state of the art in imaging
polarimeters by measuring intensity and a Stokes parameter simultaneously at a
single pixel. Because of its unprecedented accuracy, MSPI enables new scientific
applications of polarimetric imaging where previously the signal-to-noise or
alignment artifacts of earlier instruments provided poor results. MSPI images
show interesting trends in Angle of Linear Polarization (AoLP) images even when
the DoLP is less than 2%. In this talk GroundMSPI AoLP images are reported
with respect to dependency on surface texture, surface orientation, albedo, and
illumination conditions. Agreement with well-known principles of polarized light
scattering are illustrated, and several special cases are described.

Venez nombreux assister  à ce séminaire en imagerie polarimétrique passive, domaine dans lequel le College of Optical Sciences de Tucson fait figure de référence mondiale.

(Pour info, la salle de téléprésence immersive de l’ENSSAT a été réservée sur ce créneau pour permettre aux collègues Lannionais de suivre facilement le séminaire.)

Vous trouverez via ce lien le pdf de la biographie de Meredith KUPINSKI : View Fullscreen

Publié dans Actualités, Départements, Optique, Séminaires | Commentaires fermés sur Séminaire exceptionnel de Meredith KUPINSKI : « Passive Imaging Polarimetry of Outdoor Scenes »

Séminaire exceptionnel du Dr. Nobuyoshi MIYAMOTO : « Soft inorganic materials: the liquid crystalline colloids of inorganic nanosheets with ultra-high aspect ratio.

DATE : Lundi 26 Juin 2017, 14h00 en salle 120, bât.11E

Intervenant : Dr. Nobuyoshi MIYAMOTO
Associate Professor
Research Director of Materials and Energy Device Research Center of Fukuoka Institute of Technology (FIT-ME), Fujuoka, JAPAN

Abstract: Inorganic nanosheets, which are obtained by exfoliation of layered materials such as graphites, are unordinary colloidal particles as characterized by the ultimately anisotropic shape with uniform 1 nm thickness and lateral size of microns. Due to spontaneous orientation of the anisotropic particles, the colloids of nanosheets form liquid crystal phases, depending on the size and concentration. Combinations of liquid crystalline nanosheets with synthetic polymers, biopolymers, or living bacteria opens lead to variation of composite materials with regulated structures applicable. in many ways such as soft-actuators and sensors. The fundamentals of liquid crystalline nanosheets and our recent application researches will presented in this lecture

Publié dans Actualités, Départements, Matière molle, Séminaires | Commentaires fermés sur Séminaire exceptionnel du Dr. Nobuyoshi MIYAMOTO : « Soft inorganic materials: the liquid crystalline colloids of inorganic nanosheets with ultra-high aspect ratio.

La formation par la recherche

Depuis  déjà  quelques  années  l’UFR  SPM  permet  à  des  étudiants  de  L1  &  L2  PCSTM  de faire un  stage  d’initiation à    la  recherche en  intégrant un  laboratoire de recherche. L’objectif est de permettre aux étudiants d’avoir une première vision de ce qu’est la recherche,  d’affiner  leur  projet  professionnel  mais  aussi  mettre  en  application  les connaissances acquises en L1 et L2 à des problématiques en lien avec des projets de recherche.

C’est ainsi que deux étudiants de L2 PCSTM (X. Davoy et E. Arche respectivement en L3 physique et en première année à l’INSA) et un étudiant de M1 Physique médical (H.R. D’Oliveira) ont eu l’occasion de faire un stage à l’Institut de Physique de Rennes (IPR) au sein  du  département  Matériaux  &  Nanosciences.  L’objectif  de  ce  travail  de  groupe consistait en l’évaluation des propriétés interfaciales de gaz tels que le méthane dans le cadre d’un projet lié à la capture de gaz à effet de serre.  Durant ce stage les étudiants se sont  initiés  à  la  simulation  moléculaire,  la  programmation  ainsi  que  la  physique statistique.  Leurs travaux a permis la publication d’un article dans Journal of Chemical Physics [1].

La tension de surface du méthane sur une monocouche de graphène (voir la Figure ci-­‐ dessous) a donc été prédite par des techniques de simulations moléculaires. Pour cela, le méthane (CH4) a été modélisé en considérant le modèle plus utilisé dans la littérature (modèle de l’atome unifié ou « united atoms »). De manière non attendue,  Il a été mis en évidence de grandes fluctuations de la tension de surface en fonction de la taille du système. En combinant des analyses structurales et dynamiques (programmes écrits par les  trois  étudiants)  nous  avons  montré  que  ces  fluctuations  étaient  dues  à  un phénomène de commensurabilité entre le graphène et le méthane causé essentiellement par le modèle utilisé. En utilisant un modèle explicite (« all atoms »), ces fluctuations ont été effacées.

Ce travail a permis d’attirer l’attention de la communauté sur le fait que certains modèles  usuels ne  peuvent  pas  être  transférables  lorsque  des  interfaces  solide-­‐liquide sont considérées.

[1] H.D. d’Oliveira, X. Davoy, E. Arche, P. Malfreyt and A.Ghoufi, Test-­‐Area surface tension  calculation of the graphene-­‐methane interface : Fluctuations and commensurability, J. Chem. Phys., 146 (21), 214112.

 

Lien vers l’actualité : http://scitation.aip.org/content/aip/journal/jcp/146/21/10.1063/1.4984577

Publié dans Actualités, En Une, Grand Public | Commentaires fermés sur La formation par la recherche

Journée scientifique ScanMAT

  

Programme– Communications scientifiques illustrant l’utilisation des plateformes

9h00 Introduction – Présentation de ScanMAT
9h20 Philippe Uriac, ISCR, COrint, Univ. Rennes 1
Les pinces moléculaires non symétriques: un modèle pour l’orientation de la reconnaissance moléculaire
9h40 Enora Prado,Franck Artzner, IPR, Dépt Matière molle, Univ. Rennes 1 Spectrométrie Raman: un outil efficace d’analyse des biomolécules
10h00 Philippe Castany, ISCR, CMet, INSA -Origine d’un système de maclage particulier des alliages de titane betamétastable
10h20 Stéphane Pezennec, STLO, INRA -De la macromolécule au dessert : comportement des protéines aux interfaces hydrophobes
10h40 Pause Café
11H00 Gabriel Loget, Bruno Fabre, ISCR, MaCSE, CNRS – Univ. Rennes 1 Silicium Noir Fabriqué par Electrochimie pour l’Oxydation de l’Eau
11h20 Romain Laniel, IPR, Dépt Mécanique et Verres, Univ. Rennes 1
11h40 Arnaud Tessier, Ceisam, Univ. Nantes
Plateforme CHEM‐Symbiose: La synthèse organique à façon au service du monde académique
12h00 Y. Molard, ISCR, CSM ; ScanMAT, Univ. Rennes 1 Caphter Spectrophotoluminescence résolue en temps : Présentation de la nouvelle plateforme – exemples de résultats
12h20 12h30 Clôture

Lien vers le pdf : View Fullscreen

 

Publié dans Actualités, En Une, Matière molle | Commentaires fermés sur Journée scientifique ScanMAT

Séminaire OSUR / IPR : Tatyana Chesnokova “Atmospheric radiative transfer simulation for spectroscopic detection of greenhouse gases and air pollutants”.

DATE : Jeudi 27 Avril 2017 à 14 h00 – Salle des conférences de l’OSUR

Intervenante : Tatyana Chesnokova de l’Université de Tomsk, Russie

Résumé:
Last three decades have been the warmest ones for the Earth’s surface since 1850 that was caused by an increase of greenhouse gases concentration in the atmosphere. The spectroscopic measurements of the atmospheric content of greenhouse gases and air pollutants are discussed. The accuracy of the atmospheric gases retrieval depends on initial spectroscopic information on absorption line parameters and cross-sections of the atmospheric gases used in the atmospheric radiative transfer simulations transfer. An analysis of quality of modern spectroscopic information in different spectroscopic databases is carried out and its impact on the atmospheric radiation calculation is estimated. The laboratory and atmospheric spectra of the gases are considered in the near infrared and UV spectral regions. The methods of high resolution Fourier spectrometry were used. The calculations of the atmospheric transfer of solar and thermal radiation are presented.

Contact :   Gisèle EL DIB /Institut de Physique de Rennes – Département Physique Moléculaire / gisele.eldib@univ-rennes1.fr

Publié dans Actualités, Physique Moléculaire | Commentaires fermés sur Séminaire OSUR / IPR : Tatyana Chesnokova “Atmospheric radiative transfer simulation for spectroscopic detection of greenhouse gases and air pollutants”.

Conférence IPR Françoise COMBES : « Les trous noirs super-massifs trop gloutons »

DATE : Mardi 02 Mai 2017- 12h15 – Le Diapason

Lien vers la vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=7m13uWHhvfs

Toutes les galaxies abritent en leur centre un trou noir super-massif, de masse
comprise entre un million et quelques milliards de masses solaires. Il existe un rapport de proportionnalité entre la masse de ces trous noirs et la masse du bulbe des galaxies, ce qui fait penser que la formation des étoiles et l’alimentation des trous noirs se produit simultanément, en quelque sorte les galaxies et leurs trous noirs croissent en symbiose.

Lorsque du gaz tombe vers le centre de la galaxie, le trou noir en avale le plus possible,
mais la masse qu’il peut absorber est limitée. La chute de matière sur le trou noir
libère une quantité considérable d’énergie, sous forme de rayonnement, et aussi
sous forme d’énergie cinétique. Le noyau de la galaxie devient actif, soit
un noyau de Seyfert, soit un quasar. Les vents et jets de plasma émis par le trou
noir entraînent le gaz interstellaire environnant. Des flots de gaz moléculaire ont
récemment été détectés autour des noyaux actifs, emportant tellement de masse qu’ils peuvent avoir un impact significatif sur l’évolution de la galaxie hôte, enrégulant ou stoppant même l’approvisionnement en gaz pour la formation des étoiles.

Les trous noirs gloutons en recrachant leur nourriture, régulent la formation des étoiles.
Nous détaillerons ces phénomènes, peut-être à l’origine de la proportionnalité entre masses des trous noirs et des bulbes.

Publié dans Actualités, Conferences IPR | Commentaires fermés sur Conférence IPR Françoise COMBES : « Les trous noirs super-massifs trop gloutons »

22 Avril 2017 : Marche citoyenne pour les Sciences

L’IPR s’associe pleinement à la Marche citoyenne pour les Sciences, qui rassemblera toutes celles et ceux qui considèrent comme des enjeux essentiels dans notre démocratie « la reconnaissance de la démarche scientifique fondée sur la collecte, la vérification, et l’analyse rationnelle de faits, ainsi que la garantie de l’indépendance de cette analyse vis-à-vis des pouvoirs en place ».

Visuel "Marche pour les sciences" - détail

Initiée par des scientifiques américains pour faire face à « de nouvelles politiques [qui] menacent d’entraver davantage la capacité des chercheurs à mener à bien leurs travaux et à diffuser leurs résultats », la Marche pour les Sciences (March for Science) aura lieu le 22 avril 2017 dans plus de 400 villes à travers le monde.

L’Université de Rennes 1 s’associe pleinement à cette initiative.
À Rennes, une Marche est organisée à l’initiative des doctorants de l’association LUCA (école doctorale vie-agro-santé).
Rendez-vous à 14h30 le samedi 22 avril 2017, devant l’Espace des Sciences,
10 cours des Alliés à Rennes.

Soutien massif des acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche

Dans un communiqué de presse en date du 20 février 2017, les présidents de la Coordination des universités de recherche intensive françaises, du CNRS, de l’Inserm, de l’INRA, d’Inria et du CEA ont annoncé leur soutien :

« En tant que dirigeants d’opérateurs publics de recherche, nous souscrivons à l’idée que la science est un processus et non un produit, un outil de découverte qui nous permet d’approfondir et d’affiner sans cesse notre connaissance de l’univers. Confrontés nous aussi à des budgets contraints, nous partageons la conviction que les restrictions budgétaires et le gel des recrutements vont à l’encontre de l’intérêt des Nations. C’est pourquoi nous soutenons pleinement l’initiative de cette marche citoyenne pour les sciences ».

Depuis, le soutien à la Marche s’est encore étendu. Aujourd’hui, plus de 80 organisations, établissements et associations soutiennent la Marche dont : 10 organismes de recherche ou grands instituts, près d’une trentaine d’universités et de regroupements universitaires, plus de 30 sociétés savantes, des journalistes et blogueur·euse·s scientifiques, plus d’une dizaine d’associations acteurs des relations sciences et société, 3 associations de défense de l’environnement, etc. Enfin, un nombre important d’unités de recherche a rejoint le mouvement.

Publié dans Actualités | Commentaires fermés sur 22 Avril 2017 : Marche citoyenne pour les Sciences

« Le festival *Pint of Science* revient à *Rennes* pour une *deuxième édition*!

Pour ceux qui ne connaitraient pas le principe de ce festival, quelques petits rappels s’imposent:

Le principe : provoquer des rencontres entre les chercheurs et la population dans des environnements « différents » afin de démystifier la recherche et la rendre « plus cool » !
Les conférences sont assurées par des « chercheurs/experts/passionnés«  issus des « environs de Rennes« , dans un format court *vulgarisé* (2×30 min + intéraction avec le public + quizz), le tout dans un « cadre détendu« .
Ce festival est présent cette année dans 32 villes en France (19 l’an passé), mais aussi à l’international!
Le tout, « organisé » par des bénévoles qui sont pour la majeure partie des « étudiants/doctorants »!

Pour cette nouvelle édition, de nombreux changements ont eu lieu:
1. Le festival se déroulera du 15 au 17 mai 2017.
2. Dans *5 bars* différents.
3. Abordants des sujets de recherches répartis sur *5 thèmes *(Des
Hommes Aux Civilisation, Des Atomes aux Galaxies, Planète Terre,
Notre Corps & Star Tech)!
4. Le tout avec un *accès gratuit* rendu possible grâce à nos
partenaires (dont l’*IPR*)!
5. Enfin l’IPR y sera représenté de part la participation de nos
collègues  : Eric Collet et Laurent Guérin !

Pour ce qui est de l’inscription à l’évènement, pas de changements! Il vous suffit de vous rendre sur le site de *Pint Of Science Rennes*, de choisir votre soirée, de vous y inscrire… Et le tour est joué!

 https://pintofscience.fr/events/rennes

Si l’aventure vous (re)tente, ne tardez plus!
Le nombre de places est limité!
En espérant vous y voir nombreux!

 

Publié dans Actualités, Événements, Grand Public | Commentaires fermés sur « Le festival *Pint of Science* revient à *Rennes* pour une *deuxième édition*!

Séminaire Théorie et Simulation: Patrice Malfreyt « Simulation moléculaire des interfaces »

DATE : le vendredi 28 avril 2017 à 14h en salle 50 (bat. 11B)

Les premières simulations de systèmes interfaciaux ont débuté en 1974 sur une interface plane de fluide Lennard-Jones (LJ). En 2017, des travaux sont encore publiés sur la méthodologie de simulation des interfaces planes. Il a fallu attendre plus de quarante ans et l’arrivée de calculs intensifs pour mettre au point les protocoles de simulations de systèmes hétérogènes.

Des illustrations de quelques effets de dépendances du calcul de la tension superficielle de fluide Lennard-Jones vous seront présentées (effets de taille, de troncature, importance des corrections à longue distance due à la troncature du potentiel, potentiel à deux corps) sur des interfaces liquide vapeur de corps purs. Quelle est la température maximale que l’on peut simuler proche du point critique avec des méthodes qui modélisent l’interface ? La réponse à cette question passe par le développement de simulations de tailles de systèmes importantes. On peut désormais apporter une réponse et approcher le point critique, zone où l’interface fluctue énormément. Des exemples de simulations vous seront présentées dans cette région critique.

Des simulations de systèmes binaires permettront de montrer le caractère prédictif de ces simulations sur la dépendance en pression de la tension interfaciale sur des systèmes eau-gaz acides, eau-alcanes, alcanes-gaz acides. Un potentiel polarisable a été testé sur la capacité à rendre compte de l’évolution de la tension interfaciale de solutions saline en concentration de sels. 

On complétera cette présentation sur le calcul de la tension superficielle d’interfaces cylindriques et sur l’utilisation de potentiels gros grains pour la modélisation d’interfaces plus complexes de type eau-huile-tensio-actifs.

Intervenant :
Patrice Malfreyt, Professeur à l’Institut de Chimie de Clermont-Ferrand (ICCF UMR CNRS 6296)

 

Publié dans Actualités, Départements, Nanosciences, Séminaires Matériaux-Nanosciences | Commentaires fermés sur Séminaire Théorie et Simulation: Patrice Malfreyt « Simulation moléculaire des interfaces »