Hétérostructure MgO / Ag(001) (EN)

Une étude reposant sur des techniques de spectroscopies de photoémission notamment la diffraction de photoélectron X (XPD) a révélé des propriétés originales de l’interface MgO/Ag(001) (schéma ci-dessous). Cette technique permet d'obtenir une résolution couche par couche de l’interface grace à la simulation en diffusion multiple des diagrammes XPD (code MsSpec  _  Didier Sébilleau, IPR). Cette résolution expérimentale, couplée à des calculs de structure électronique (DFT) a permis de démontrer la possibilité d’intercaler des atomes de Mg à l’interface MgO/Ag(001). Il en résulte une variation du travail de sortie du système de ~ 0.5 eV corrélée à la modification des effets de polarisation induits par le MgO.

système MgO/Ag(001) - A gauche : schéma de la structure étudiée. a) Spectre Auger de la transition MgKL23L23 de 3 monocouches de MgO/Ag(001) avant et après exposition à un flux de Mg. Le spectre Auger expérimental est déconvolué en différentes composantes associées à chaque couche de MgO. Lors de l’exposition, des atomes de Mg viennent s’incorporer à l’interface MgO/Ag. Cette modification structurale est mise en évidence expérimentalement par diffraction de photoélectrons X (XPD) (b-c) et s’accorde parfaitement aux simulations réalisées en diffusion multiples (d-e).

Publications :