Conférence IPR - Alain Barrat (Centre de Physique Théorique - Marseille)

"Réseaux complexes: de la physique statistique à l'épidémiologie"

De nombreux systèmes  d'origines variées peuvent être commodément représentés par des réseaux ou graphes, c'est-à-dire par un ensemble de points et de liens. Cette possibilité d'utiliser un langage commun pour des systèmes divers, ainsi que d'y trouver des propriétés générales émergentes, a stimulé de nombreux travaux de physique statistique. De plus, les réseaux sont le support de nombreux processus, comme par exemple la propagation d'information ou de maladies sur un réseau social ou sur un réseau de transport.
Après une brève introduction sur les réseaux, je décrirai leur utilisation dans la modélisation en épidémiologie à deux échelles très différentes: d'une part, le réseau de transport aérien, qui a permis à des épidémies de se répandre très rapidement dans le monde; d'autre part, les réseaux de contacts entre personnes, pour lesquels de nouvelles technologies ont permis récemment d'obtenir des caractérisations à haute résolution spatio-temporelle, qui permettent de suggérer et valider des interventions permettant de limiter une propagation. De plus, ces données sont représentées par des réseaux temporels, i.e., des réseaux dont les éléments changent au cours du temps, ce qui ouvre de nombreuses pistes de recherche aussi bien théoriques qu'appliquées, que je discuterai brièvement.

 

 

 

 

PASS SANITAIRE OBLIGATOIRE