Soutenance de thèse - Charlène Hubert

Charlene Hubert soutiendra sa thèse CIFRE (Chanel Parfums Beauté) intitulée : Compréhension de la performance longue tenue de produits de maquillage pour les yeux par l'analyse de leur structure hiérarchique et de l'apparition de fissures sous contraintes

 

Membres du jury :

Rapportrice : Maud CANSELL, Consultante scientifique indépendante, M3C CG

Rapporteur : Pascal BROCHETTE, Dirigeant, formateur scientifique et technique, Atellane

 

Examinateurs :

Ludovic PAUCHARD, Directeur de recherche CNRS, Laboratoire FAST, Univ. Paris Saclay

Jean-Benoît LE CAM, Professeur, IPR, Univ. Rennes 1

Maud CANSELL, Consultante scientifique indépendante, M3C CG

Pascal BROCHETTE, Dirigeant, formateur scientifique et technique, Atellane

 

Directeur de thèse : Franck ARTZNER, Directeur de recherche CNRS, IPR, Univ. Rennes 1

Encadrante d'entreprise : Hélène DE CLERMONT-GALLERANDE, Responsable Innovation Maquillage, Chanel Parfums Beauté

 

Résumé :

Depuis plusieurs années, les produits de maquillage qui revendiquent la performance longue tenue présentent un regain d’intérêt car ils permettent aux utilisateur(rices) de ne pas retoucher leur maquillage au cours de la journée. Aujourd’hui, les technologies de formulation qui assurent cette performance sont connues et établies. Néanmoins les contraintes actuelles de formulation se font de plus en plus nombreuses, qu’elles soient budgétaires, réglementaires ou encore médiatiques. Il en résulte une nouvelle ère avec des produits de maquillage peu coûteux, performants, contenant un nombre limité d’ingrédients et dont l’origine est préférentiellement naturelle. Les solvants volatils permettant de garantir la performance longue tenue étant principalement d’origine pétrochimique, ils constituent l’une des premières cibles à éliminer pour les industriels du secteur cosmétique. C’est dans ce contexte que la société Chanel souhaite d’abord comprendre la fonction des solvants volatils et plus généralement la façon dont ils assurent aujourd’hui la performance longue tenue. Ainsi, dans cette thèse nous sommes parvenus à identifier les raisons pour lesquelles deux formules ayant des propriétés rhéologiques semblables n’ont pas nécessairement la même tenue sur les paupières. Et ce grâce à la mise en place d’une démarche innovante d’anticipation de la performance de tenue exclusivement instrumentale. Elle se base sur la capacité des films de maquillage étalés sur des modèles de peau à fissurer. Nous avons également compris le rôle multiéchelle et multifonction des solvants volatils et plus largement le rôle de chaque matière permettant d’atteindre le juste équilibre entre ductilité et fragilité, nécessaire à la longue tenue.

 

Abstract :

 

For several years, make-up products that claim long-lasting performance have been gaining interest because they allow users not to touch up their make-up during the day. Today, the formulation technologies that ensure this performance are known and established. Nevertheless, the current formulation constraints have become more and more numerous, whether they are budgetary, regulatory or even media-related. The result is a new era of lowcost, high-performance make-up products containing a limited number of ingredients preferably of natural origin. The volatile solvents used to guarantee long-lasting performance are from petrochemical origin. Thus, they represent one of the first targets to eliminate by the cosmetics industry. It is in this context that the Chanel company wished to first understand the function of volatile solvents, and more generally how they ensure long-lasting performance today. Thus, in this thesis, we managed to identify the reasons why two formulas with similar rheological properties do not necessarily have the same hold on the eyelids. This was achieved thanks to the implementation of an exclusively instrumental innovative approach of long-lasting performance anticipation. It based on the ability to crack of makeup films spread on skin models. We have also understood the multi-scale and multi-functional role of volatile solvents, and more broadly the function of each raw material, in achieving the right balance between ductility and brittleness necessary for long wear.