ThEoS

ThEoS (Théorie & Simulation) : cet axe de recherche du département "Matériaux Nanosciences" regroupe des théoriciens en interaction avec la communauté expérimentale. Ces membres utilisent des méthodes quantiques & classiques pour leurs activités de recherche : Diffusion multiples et spectroscopie, transport électronique, systèmes corrélés, transition de phase photo-induite, fluides aux interfaces …

contours of constant current (arbitrary units) at the 800th layer of Au as a function on the 2D Brillouin zone (blue hexagon)
  1. Théorie de la diffusion multiple
  2. Transport électronique
  3. Systèmes à électrons fortement corrélés
  4. Fluides aux Interfaces
  5. Publications

Théorie de la diffusion multiple

Didier Sebilleau

Théorie de la diffusion multiple appliquée aux spectroscopies (DS1): Description théorique de la section efficace de nombreuses spectroscopies dans lesquelles l'information structurale, électronique, magnétique, ... est accumulée par un électron (ou plusieurs) lors de ses interactions répétées avec les atomes du matériau considéré.  Application en particulier à des systèmes étudiés par le groupe  'Surfaces et Interfaces' du Département (diffraction de photoélectrons, pertes d'énergie en photoémission).

Développement de codes de calcul (DS2) : code MsSpec, interfaçage du code MsSpec avec des codes ab initio de structure électronique, code de comparaison calculs-expérience, ...

 

Transport électronique

Sergio Di Matteo

Description théorique du transport électronique hors équilibre par le formalisme des fonctions de Green de Keldysh. L'application principale du formalisme est effectuée sur le Microscope à Emission d'Electrons Balistiques (BEEM) dans des films minces épitaxies comme Au/Si, Au/GaAs et vannes de spin (ce sujet a été développé en très forte synergie avec les recherches expérimentales conduites dans le groupe des 'Surfaces et Interfaces' du Département).

 

Systèmes à électrons fortement corrélés

Alain Gellé, Sergio Di Matteo

Systèmes à électrons fortement corrélés: développement d'hamiltoniens (effectifs) modèles, notamment de superéchange ou plus simples (hamiltonien de Heisenberg, Hubbard ...)., couplé aux calculs ab-initio pour décrire les systèmes d'électrons fortement corrélés , approche locale (spectroscopie de fragment).

Étude ab initio de systèmes photo-excités (en collaboration avec le département Matériaux et Lumière) : Cette activité a pour but l'étude des phénomènes photo-induits observés dans les expériences pompe-sonde. La description des systèmes hors équilibre sur des échelles de temps aussi courtes nécessite le développement de modèles spécifiques, paramétrés par le calcul ab initio (fonctionnelle de la densité).
 

Fluides aux Interfaces

Aziz Ghoufi

A l’interface de la physique et de la chimie l’étude de fluides aux interfaces est un terrain de choix pour des « expériences numériques » de type moléculaires. Ces approches permettent d’interpréter et de prédire les grandeurs macroscopiques par une description fine des interactions moléculaires et mésoscopiques. Ainsi, nous développons des approches originales permettant de sonder la structure et la dynamique de ces liquides et de gaz confinés dans des matrices poreuses (CNT, graphène,  MOFs, polymères) et/ou adsorbés aux interfaces…

 

Publications